Histoire

C’est à l’initiative de notre regretté Thierry Anterrieux que l’AAOV voit le jour dans les années 1989.

Premier prix à l’unanimité avec mention au Conservatoire régional d’Ile-de-France et enfant du Vallon de Marcillac, il rêve d’un orgue à la tribune de l’Eglise St Martial. Thierry crée alors les « Amis des orgues du Vallon » en novembre 1989. Son idée, acheter un orgue pour l’installer dans l’église ; la paroisse s’associe au projet. L’association acquiert alors l’orgue du conservatoire de Cergy-Pontoise – 14 jeux et 3 claviers.

Mais la nouvelle brutale et prématurée de son décès plonge le vallon dans une grande tristesse.

Les membres de l’AAOV désormais soutenu par la municipalité ont alors choisi de ne pas baisser les bras et d’aller au bout de cette aventure initié par leur défunt fondateur et c’est ainsi que l’orgue voit le jour et fut inauguré le 31 mars 1995.

Depuis, cet orgue n’a cessé d’être au service culturel et culturel des habitants du Vallon, recevant tour à tour de grands noms d’organistes venus du monde entier. A la tête de l’association se sont succédé  plusieurs présidents avec Mr Weil et Mr Olivié qui ont œuvrés sans relâche pour faire de cette tribune une étape incontournable pour les jeunes talents comme pour les organistes les plus confirmés.

Face à ce succès, l’AAOV s’est alors diversifié proposant un festival éclectique dans lequel l’orgue tiens le rôle central. Des travaux de restauration et d’améliorations sont devenus au fil du temps indispensables pour lui permettre de maintenir  son activité cultuelle et culturelle permanente et c’est ainsi que l’orgue fut à nouveau opérationnel pour l’été 2012 après un hiver de convalescence.

En cette année 2015 nous allons fêter son 20ième anniversaire. Gratifié de plusieurs centaines de personnes à chaque concert l’orgue et le festival n’ont cessé d’être présents dans le cœur des festivaliers.

20 ans « le bel âge », nul doute que cette aventure viens juste d’atteindre sa maturité et que les années à venir  nous réservent encore pleines de bonnes surprises.