Actions pédagogiques, classe d’orgue

Depuis sa création l’AAOV propose une action pédagogique aux scolaires du Vallon de Marcillac. Autour de l’orgue ou des artistes l’AAOV a permis  aux enfants du primaire et du collège d’avoir accès à la culture par le biais de manifestations conçues pour eux. Comédie musicale, concerts, spectacle vivant, cinéma, littérature, écoute musicale ; autant de formules possibles et adaptées que l’AAOV a offert à ce public averti qui désormais attache beaucoup d’importance à la vie musicale du Vallon de Marcillac. Avec la création de la classe d’orgue en partenariat avec l’école municipale, l’AAOV tiens à mettre à l’honneur Baptiste Genniaux, professeur et animateur qui depuis plusieurs années est à la source des actions pédagogiques initiées par l’AAOV.

Baptiste Genniaux

ORGANISTE – IMPROVISATEUR Baptiste Genniaux est né en 1974 à Rodez. En 1992, il entre dans la classe d’orgue de l’ENM de l’Aveyron avec Georges Lartigau, puis, de 1994 à 2004, il fait partie de la classe d’orgue du CNR de Toulouse. Il a alors pour professeurs Francis Jacob, Willem Jansen et Michel Bouvard. Il obtient parallèlement un DEUG de musicologie (UTM) puis un DEUG de philosophie. En novembre 2000, il est nommé titulaire de l’orgue de l’église Saint-Martin de Naucelle, en Aveyron et en 2004, il obtient le Prix d’orgue du CNR de Toulouse mention très bien. Depuis 2002, il enseigne le piano, l’orgue et la formation musicale à l’École de musique de Naucelle. Il fait de nombreux concerts d’orgue dans la région Midi-Pyrénées, en soliste ou avec flûte, quatuor à cordes (intermezzo de Pascal Enzo Rabatti), chanteuse ou chœur (Gloria de Vivaldi, Cantate de Bach). 2002 marque également les débuts de l’action de sensibilisation du jeune public à la musique et à la facture d’orgue qu’il mène en collaboration avec l’association Toulouse les Orgues et l’Inspection Académique de Haute-Garonne. Depuis 2004, dans le cadre de culture à l’hôpital, il anime des ateliers de découverte de l’orgue avec les enfants (hôpital de la grave, hôpital Marchand, Institut des jeunes aveugles), toujours en collaboration avec l’association Toulouse les Orgues. Baptiste Genniaux s’est par ailleurs investi dans le théâtre avec la compagnie Création Éphémère à Millau, dirigée par Philippe Flahaut. Il a ainsi présenté "La nuit froide" spectacle musical jeune public, 1996/1998 et "Marco Polo", création 1998/1999. En collaboration avec Le Parvis Scène Nationale Tarbes Midi Pyrénées, il a créé et interprété la musique des spectacles "Christophe Colomb" en 1993, "Le journal de Zlata" en 1994, "Sous la mer toutes les îles se rejoignent" en 1996, "Gaspard" de Peter Handke en 1997 puis "Lettre aux arbres et aux nuages" de Visniec, en 1998. En 2007, en collaboration avec la compagnie lever du jour, Toulouse les Orgues et le théâtre du Grand Rond, il créé la musique du spectacle jeune public "Mange-moi" sur un orgue positif. En 2010, avec le comédien Vincent Dubus, création du spectacle Fifaro l’organiste à l’orgue de Marcillac (12). En 2010, il est l’organiste d’une création Toulouse les Orgues/Le Grand Rond/ La Divine Fabrique « Mourty ou la fureur des dieux ». En Septembre 2013 il est nommé Professeur de la classe d’Orgue de l’école municipale de Marcillac Vallon. Pour toute nouvelle inscription à la classe d’orgue s’adresser à l’école municipale de Musique de Marcillac,  hôtel de ville, 12330 Marcillac-Vallon. Contact Mme Portalié, Eliane, Tel : 06.52.98.99.04

Composition de l'orgue restauré

Travaux de restauration de 2012

 La nouvelle composition

Claviers Nouvelle composition 1 Disposition Gauche Dispostion des jeux par clavier Claviers + clés L'essentiel du projet fut de restructurer entièrement l'instrument, en disposant la console à l'avant, comme il se pratique dans la plupart des cas. Disposition
  1. D'un point de vue sonore, la nouvelle disposition permet à l'organiste de mieux appréhender son instrument, seul, en accompagnement ou en ensemble.
  2. Les sommiers ont été rapprochés. Les grands tuyaux logent mieux dans l'espace central, et les tuyaux moyens et petits se retrouvent moins proches du plafond, élément réflecteur sonore qui contribuait, en partie, à la puissance exagérée de l'instrument.
  3. La nouvelle mécanique, plus directe, donne une meilleure dynamique au jeu de l'organiste.
  4. La création d'un réservoir attribué spécifiquement à la Pédale, et la réfection de tous les porte-vent permet une meilleure régulation du vent.
  5. Avec cette nouvelle disposition, le facteur d'orgues a accès à toutes parties de l'instrument pour une maintenance ainsi facilitée. La restructuration de l'instrument fut évidente, car elle a permis de  résoudre bien des problèmes :
D'un point de vue sonore, elle permet à l'organiste de mieux appréhender son instrument. Pour ce faire, il a fallu reculer le buffet d'environ un mètre, et le rehausser de 350 mm. Ainsi, la façade du buffet reste tout aussi visible qu’auparavant. La partie inférieure est neuve, en copie du reste, et l'arrière a été repensé pour un meilleur accès à la maintenance. Le fait d'avoir un accès à l'orgue par l'avant et l'arrière a permis de repenser entièrement la mécanique pour distribuer le clavier de Positif à l'arrière et celui de G-O à l'avant. Ainsi, les sommiers ont été rapprochés, ce qui a permis de raccourcir la mécanique pour une meilleure réactivité. Les tuyaux sont mieux répartis, ce qui a minimisé, en partie, la puissance de l'instrument. L'alimentation en vent a été conservée, mais modifiée pour la rendre beaucoup plus stable. Le trajet a été entièrement repensé, celui de la pédale est à présent indépendant des manuels, avec son propre réservoir neuf et sa propre régulation. Tout a été entièrement restauré. L’abrégé de pédale a été refait pour normaliser l'aplomb par rapport aux claviers. Les jeux excessifs dans la mécanique ont été réduits. Les touches des claviers ont été amincies, ce qui évitera les coincements dus à l'humidité. Les points d'accroches des claviers ont été revus, ce qui améliore le toucher. La mécanique des jeux a été refaite entièrement, pour un meilleur accès et un meilleur fonctionnement. Concernant la composition des jeux, quelques changements ont été réalisés :
  • Création du jeu de Quintaton 16 au G-O, permettant d’asseoir tout l’instrument sur une fondamentale de 16' manuel.
  • Remplacement de la Cymbale II du Positif, jugée un peu criarde, par un dessus de Cornet II (Nazard + Tierce). Ce jeu permet d'entendre un Cornet « Flûté », en opposition à la Sesquialtera « principalisante » (Quinte + Tierce) du G-O.
  • Permutation de la Quarte 2 du G-O vers le Positif, ce qui présente une meilleure cohérence dans le cortex « flûté ».
  • Ajout de quelques tuyaux de basse de Doublette 2, en complément du Plein jeu IV, et ajout mécanique offrant la possibilité de jouer le rang de 2' du Plein jeu seul (ce qui donne une Doublette 2), ou le Plein jeu complet, rang de 2' inclus.
  • Ajout d'une position « baladeur » du jeu de Trompette 8. Cet ajout permet d'utiliser ce jeu sur le G-O, tout en offrant la possibilité de l'utiliser à la Pédale (avec la tirasse Positif) avec en manuel (G-O) un cortex plein et « principalisant ».
  • Remplacement du pédalier par un pédalier neuf et disposition de 4 vrais jeux de pédale avec nouvelle soubasse de 16, basse de 8 ainsi que deux jeux d’anches: une trompette de 8 et une douçaine de 16.
Le caractère de l'instrument a conservé son style général. L'harmonisation s’est faite sur la base d’un tempérament légèrement inégal « Valloti » et a diminué très légèrement en intensité, de manière à conserver le caractère principalisant de l'ensemble. En revanche, les Bourdons sont devenus beaucoup plus doux qu’auparavant.

Olivier CHEVRON Facteur d’Orgue